La prévention

L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique et agréée d’éducation populaire et agréée par l’Education Nationale.
Des professionnels formés
Les équipes de l'A.N.P.A.A. sont constituées de professionnels utilisant des outils validés. Ces professionnels  interviennent dans une démarche globale, durable, évaluative et dans un souci constant de qualité.
Il s'agit de prendre en compte : la personne dans sa singularité et dans son environnement au sein de sa famille, de son groupe social et de la population en général ; la société et les déterminants collectifs d'ordre culturel, économique, juridique et médiatique ; les objectifs de santé telle qu'elle est définie par les pouvoirs publics, et au delà par l'Organisation mondiale de la santé (O.M.S.), dans l'esprit de la charte d'Ottawa.

Avec pour objectifs de :

Renforcer les compétences individuelles et collectives à faire des choix favorables à la santé et les mettre en oeuvre dans le respect de tous et de l'identité de chacun.
Accompagner la mise en oeuvre de ces choix et aider à assumer les changements qu'ils impliquent.
Prévenir, en matière de consommation de substances psychoactives, le passage de l'usage à l'usage à risque, l'usage nocif et la dépendance.
Réduire les dommages liés à la consommation de substances psychoactives et aux conduites à risque.
Modalités d'intervention
La sensibilisation, l'information et le développement des compétences psychosociales auprès des publics scolaires et étudiants, dans une démarche d'éducation et de promotion pour la santé.
La réduction des risques auprès des milieux festifs et des populations vulnérables.
La formation des personnes relais auprès des entreprises.


Nos outils

THEATRE FORUM BOUGE TA VIE  ANPAA CORSE

Dans le cadre d’une action partenariale, des travailleurs médicaux sociaux et comédiens de la région Corse ont souhaité doter notre région de l’outil THEATRE FORUM.
Au départ, nous étions un groupe de professionnels de différents secteurs d’activité : éducateur, assistante sociale, animateur, responsables associatifs… qui avions rencontré cet outil à différentes occasions : présentation de spectacles de prévention, animation de formations.


Il nous semblait être un outil pertinent dans nos pratiques de prévention permettant de toucher le registre des comportements et donc plus implicitement les attitudes.
Donc, à la demande de certains d’entre nous désireux de se former à cet outil, la D.R.J.S et la D.S.S de Corse du sud nous ont demandé  de l’étendre à l’échelon régional. Un groupe de 12 personnes venant d’horizons différents (Association de prévention de santé et comédiens) s’est formé à la méthode de Boal.
 Après plusieurs stages de formation à la technique, nous avons créé un débat théâtral qui s’intitule « Bouge ton Corps ». De plus, nous nous sommes donnés comme mission de réactualiser régulièrement notre formation pour une analyse critique et une amélioration de l’outil. Nos formatrices sont devenues des superviseurs indispensables ;
Les demandes de présentation du spectacle sont arrivées rapidement et donc la nécessité de nous organiser était obligatoire, entraînant la création d’une Compagnie.
La Compagnie Bouge ta Vie a été créée en 1998 et gérée par l’ANPAA2A.
En 2008,  une réorganisation de la Compagnie a été nécessaire. Elle a été intégrée complètement  à  l’ANPAA 2A. En 2009  l’équipe de l’ANPAA 2B nous ont rejoints dans cette aventure.
 Actuellement 6 personnes de l’ANPAA région Corse sont acteurs de ce spectacle

* * PRESENTATION DU THEATRE FORUM* *

OBJECTIFS

Utilisation de l’outil THEATRE FORUM auprès de tous publics et organismes qui souhaitent utiliser cet outil dans une démarche de prévention.
Les scènes évolueront à partir des propositions des spectateurs qui deviennent acteurs.
Elles amènent le public à réfléchir aux problèmes traités. Ces scènes leur proposent de jouer avec les acteurs  leurs propres solutions.

DEROULEMENT

Pratiquement, une séance de théâtre se passe en deux temps.
- D’abord, les comédiens jouent un « modèle mettant en scène un événement, une situation où des personnages sont pris au piège d’un mécanisme d’oppression (politique sociale, familiale….). Il aboutit toujours à une situation bloquée : les personnages ne parviennent pas à trouver une issue à leur situation.
- Dans un deuxième temps, la scène est rejouée exactement de la même façon, mais, cette fois le public peut intervenir à tout moment.
Quand un spectateur juge qu’un personnage fait fausse route ou qu’il va se faire piéger, il dit STOP, remplace le comédien en difficulté et joue à sa place ce qu’il pense être une meilleure évolution de la situation.
En réponse, le comédien improvise tout en restant dans la philosophie du personnage afin d’amener le spectateur –acteur au bout de sa logique.
Ainsi, à travers sa parole, son comportement, le remplaçant peut changer le déroulement de l’action, mettre un terme au processus d’enfermement et de cette façon émet ses propres messages, ses solutions.
EN RESUME,  LE PUBLIC PEUT A TOUT MOMENT

    •    ARRETER LA SCENE EN DISANT « STOP »
    •    REMPLACER UN PERSONNAGE
    •    JOUER SA PROPRE SOLUTION POUR TENTER DE TRANSFORMER LA SITUATION INITIALE.
   
Il ne s’agit pas de se contenter de réfléchir sur le passé, mais de préparer le futur par une dynamisation, une auto-activation.
En multipliant les interventions sur scène, on offre une palette très riche de propositions différentes.

Le visuel de la scène les amène à réagir de façon émotionnelle.
La pertinence des interventions, la diversité des réponses apportées, amènent une réflexion collective et une appropriation individuelle des spectateurs.
Cette méthode ludique, outil majeur du développement de la parole et de l’argumentation, permet également aux acteurs de prévention de faire évoluer ses pratiques et sa réflexion.
L’articulation entre les différentes interventions des spectateurs, la synthèse des propositions, le lien entre la salle et la scène sont assurées par le meneur du jeu ou joker.

« Tous les êtres humains sont des acteurs ; ils agissent,
et des spectateurs ; ils observent,
nous sommes tous des  SPECT-ACTEURS »

SPECTACLE « BOUGE TON CORPS »

Dans le cadre de la prévention des sujets spécifiques sont traités :

LA TOXICOMANIE
LE SIDA
L’ALCOOL

Le spectacle est composé de 3 scènes tirées de situations réelles, racontées, mises en scène et théâtralisées.


EMILIE

THEMES

ÞLa toxicomanie,

ÞL’aide au toxicomane


SECRET PARTAGE

THEMES

- Sida,

- Les différents modes de contamination,

- Les idées reçues, la peur, le rejet....


PAROLE PAROLE

THEMES

- Alcool - alcoolisation du père

- La non communication dans la famille

- La place et le rôle de l’adolescent


* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

1ère scène - EMILIE

Réflexion autour de la Toxicomanie, l’aide au toxicomane.

La fête, les amis

Une amie fait usage de cannabis.

Comment pouvez-vous l’aider ?

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

* Quelle aide puis-je apporter à un ami ? (cannabis)

*Les relais existants

* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

2ème scène - SECRET PARTAGE

Réflexion autour du SIDA, les différents modes de contamination, le rejet des personnes « malades ».

Lorsque deux amies se rencontrent au restaurant, comment réagir lorsqu’on se trouve face au virus.

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

    Les idées reçues sur les modes de contamination

    Comment faire évoluer une personne qui pense que le rejet de la personne séropositive est la meilleure solution.

    Sensibiliser, informer sur les problématiques du sida et la solidarité face à la séropositivité.

* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

3ème scène - PAROLE PAROLE

Réflexion autour de l’alcool, l’alcoolisation du père, la non communication dans la famille, la place et le rôle de l’adolescent.

Le travail, les copains, le bar, Bernard à une vie qui semble banale.

Pourtant ! Comment lui faire prendre conscience que tout n’est pas parfait et que sa famille souffre de son absence.

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

* Comment aider Bernard à faire face à ses responsabilités ?

* Pourquoi a t-il besoin de consommer de l’alcool ?

* Comment puis-je l’aider à lui faire prendre conscience que son alcoolisation pose différents problèmes :

                           - Promesse non tenue

                           - Problème de communication avec sa femme

                           - Problème de communication avec sa fille

                           - Son absence dans la famille

*Comment trouver les mots justes pour l’aider ?

DEROULEMENT :

Au début de l’année scolaire les services de santé scolaire établissent la liste des établissements et les publics visés.

Chaque journée se déroulera par établissement :

1 spectacle le matin et un spectacle l’après midi

Chaque spectacle cible de 50 à 60 élèves

Durée d’un spectacle environ 1 heure 30

L’équipe médico-sociale et les enseignants participent à la séance