Définition de l'addiction

DEFINITION DE L'ADDICTION

L’étymologie d’«addiction» désignait en langage juridique l’esclavage pour dettes puis « la contrainte par corps ». Une addiction renvoie à une relation pathologique entre un individu et un objet ou une situation. Le terme «addiction» s’entend au sens large, englobant les toxicomanies avec et sans drogues. Il est fréquent qu’une personne ait plusieurs dépendances ou passe d’une dépendance à une autre.


La définition du terme « addiction » n’est pas consensuelle car il est très difficile de définir la limite entre un comportement normal, excessif ou pathologique et elle renvoie à différents courants théoriques, psychologiques, psychanalytiques, neuro-biologiques et psychiatriques, sociologiques... qui vont soit s’attacher au comportement du sujet et à l’objet des addictions, soit s’intéresser au sujet lui-même et à ses difficultés dans le monde.


Ainsi, les critères permettant de définir l’addiction sont nombreux et varient autant que les points de vue et références théoriques qui les sous-tendent. Mais la plupart d'entre eux sont construits sur le modèle dit « Bio-Psycho-Social » qui renvoie aux aspects biologiques (potentiel addictogène du produit, éventuel antécédent génétique), aux aspects sociologiques (contexte, environnement familial, scolaire, etc.) et aux aspects psychologiques (personnalité du sujet).



Par exemple, selon le modèle mécaniciste d'Aviel Goodman, psychiatre américain on distingue les critères suivants :

• Impossibilité de résister à l'impulsion de passage à l'acte.
• Sensation croissante de tension précédant immédiatement le début du comportement.
• Soulagement ou plaisir durant la période.
• Perte de contrôle dès le début de la crise.

• Présence d'au moins trois des sept critères suivants qui définissent la dépendance :

◦ Existence d'un syndrome de sevrage à l'arrêt (dépendance physique, non obligatoire)

◦ Durée des épisodes plus importants que souhaités à l'origine.
◦ Tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement.
◦ Temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s'en remettre.
◦ Diminution du temps passé avec les autres
◦ Poursuite du comportement malgré l'existence de problèmes psychologiques ou de santé


Tolérance marquée, c'est-à-dire besoin d'augmenter l'intensité ou la fréquence pour obtenir l'effet désiré, ou diminution de l'effet procuré par un comportement de même intensité.